Le spécialiste des actifs naturels et bio

Vitamine D

Nom Vernaculaire

NOM COMMUN

Cholécalciférol

Type

TYPE

Vitamine liposoluble

 Origine

ORIGINE

Synthétique, animale ou végétale

Qu'est-ce que c'est ?

La vitamine D est une vitamine liposoluble découverte en 1922 et très vite associée à l'épidémie de rachitisme qui frappa Londres au XIXème siècle, durant la révolution industrielle. C'est seulement en 1924 que des chercheurs américains ont découvert que la lumière du soleil favorisait la synthèse de la vitamine D. En effet, les 2/3 de la vitamine D de notre corps sont normalement produits par l’action des rayonnements ultraviolets (UVB) sur la peau. Le complément est apporté par l’alimentation.

Les poissons sauvages des mers froides, les œufs, les foies d’animaux ou le beurre fournissent de la vitamine D3 ou cholécalciférol tandis que certains végétaux (céréales, champignons, levures) apportent de la vitamine D2 ou ergocalciférol en petite quantité.  Mais selon notre degré d’exposition au soleil, l’ensoleillement de notre région ou la couleur de notre peau nous ne synthétisons pas tous la même quantité de cette vitamine. Or la vitamine D joue un rôle essentiel pour le bon fonctionnement de notre corps.

Son utilisation

Elle est vitale pour la santé des os et des dents. Elle joue un rôle essentiel dans le métabolisme du calcium : elle régularise le taux de calcium sanguin en améliorant son absorption intestinale et en minimisant son élimination par l’urine. Elle participe aussi au dépôt et au retrait du calcium des os. La vitamine D est ainsi reconnue pour contribuer à l'absorption et à l'utilisation normale du calcium et du phosphore, à une calcémie normale, au maintien d'une ossature, d'une dentition et d'une fonction musculaire normale et au fonctionnement normal du système immunitaire.

 

Les apports journaliers recommandés (AJR) en vitamine D sont de 5 µg (soit 200 UI) pour les adultes, des apports jugés insuffisants par l’Académie nationale de médecine* dans un rapport rendu en 2012.  Or d’après une étude récente**, nous manquons de cette précieuse vitamine : 80,1% des Français présentent une insuffisance, 42,5% un déficit modéré à sévère et 4,8% un déficit sévère d’où la nécessité d'apports complémentaires. La vitamine D3 issue de la lanoline (cire de laine) est la forme de vitamine naturelle la plus fréquemment rencontrée dans notre alimentation. Les instances officielles envisagent de relever le niveau des AJR dans un futur proche.


* Statut vitaminique, rôle extra osseux et besoins quotidiens en vitamine D Rapport, conclusions et recommandations (http://www.academiemedecine.fr/Upload/rapport%20vitamine%20D.%20Juin%20docx)1.pdf)
**
Étude nationale nutrition santé réalisée en 2006-2007, BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire)  n°16-17/2012 / 2012

  Vitamine D   Vitamine D  
   

La vitamine D est une vitamine liposoluble découverte en 1922 et très vite associée à l'épidémie de rachitisme qui frappa Londres au XIXème siècle, durant la révolution industrielle. C'est seulement en 1924 que des chercheurs américains ont découvert que la lumière du soleil favorisait la synthèse de la vitamine D. En effet, les 2/3 de la vitamine D de notre corps sont normalement produits par l’action des rayonnements ultraviolets (UVB) sur la peau. Le complément est apporté par l’alimentation.

Les poissons sauvages des mers froides, les œufs, les foies d’animaux ou le beurre fournissent de la vitamine D3 ou cholécalciférol tandis que certains végétaux (céréales, champignons, levures) apportent de la vitamine D2 ou ergocalciférol en petite quantité.  Mais selon notre degré d’exposition au soleil, l’ensoleillement de notre région ou la couleur de notre peau nous ne synthétisons pas tous la même quantité de cette vitamine. Or la vitamine D joue un rôle essentiel pour le bon fonctionnement de notre corps.